Traduction

lundi 1 février 2016

Zika: L'apparition totalement random d'un virus qui s'attaque aux foetus!

Grippe aviaire, grippe porcine, retour en force du virus Ebola...et maintenant que plus personne n'achète de vaccins, privant ainsi les plus grosses institutions du médicament (comme Big Pharma, pour ne citer qu'eux), une nouvelle espèce de virus fait une apparition totalement random, comme ça d'un coup de baguette magique: le virus Zika. 
Même si le nom raisonne plus comme le sobriquet d'une "call-girl" que de celui d'un virus, celui-ci a une particularité qui met en danger les futures générations d'êtres humains: il s'attaque directement aux foetus de la mère porteuse du virus! 
Déformations physiques, altérations génétiques, ce charmant compagnon de voyage est apparu en 1947 (pratiquement 70 ans quand-même), dont le dépositaire du nom (et certainement celui qui l'a bien propagé comme il faut) n'est autre que la fondation ROCKEFELLER! Pour rappel: le fondateur David Rockefeller Sr. prêche le malthusianisme, dont le principe premier est la restriction démographique de la population mondiale (alors qu'il a plus d'un siècle et semble immortel...), il le dit lui-même dans une vidéo: il aimerait réduire et contrôler la population mondiale afin qu'il ne reste plus qu'entre 500 millions et 1 milliard d'habitants, en commençant j'imagine par garder toute l'élite dégénérée...




Voici la preuve factuelle que le virus appartient à la fondation Rockefeller. Il a été découvert en 1947 sur un macaque rhésus, suivi d’un premier cas humain en 1954. On apprend sur ce site de l’ATCC, qui est une entreprise « privée » collectionnant ce type de matériel biologique – on se demande pourquoi d’ailleurs – que la Fondation Rockefeller a déposé le nom et donc, certainement aussi,  le génome ! Ainsi, depuis sa découverte en 1947, ils sont sur le coup et savent parfaitement où ils veulent en venir.

D’autres détails interpellent dans cette épidémie de Zika : comme par hasard, elle s’attaque gravement aux fœtus, ce qui va limiter drastiquement les naissances ! Secundo, la solution est toute trouvée : fabrication de milliards de doses de vaccin qui seront vendues à prix d’or, au grand profit de Big Pharma et dont les effets secondaires sont déjà connus de tous. Pire encore, pour s’attaquer aux moustiques, des entreprises imbéciles ont manipulé des moustiques et ont obtenu des OGM stériles censés féconder les femelles et tuer ainsi la prochaine génération. Sauf qu’il est évident que le moustique n’interagit pas uniquement avec sa femelle ; l’écosystème se retrouvant avec des millions de moustiques dont on ignore totalement les conséquences réelles. Sans oublier le caractère gratuit et privé de l’ATCC, plus grande banque de  donnée biologique au monde, crée en 1924 et dont il est très difficile de trouver les financiers même si on imagine facilement que Rockefeller n’est pas très loin (on imagine qu’une telle structure est très cher à entretenir). Le système des fondations à but non lucratif permet de défiscaliser des sommes très importantes dans des projets très couteux et passer en même temps pour un ange philanthropique à la charité incommensurable…

On ne peut que penser à l’histoire du Dr Frankenstein ou à l’apprenti sorcier de Goethe et être effrayés par l’inconscience criminelle des dirigeants de ce monde en perdition.

 A votre avis, chers lecteurs, combien devrons-nous, commun des mortels, déposer sur la table pour nous "protéger" de cette nouvelle menace intentionnellement propagée?

Sources:

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire