Traduction

dimanche 16 février 2014

Quand 85 personnes du monde entier ont autant que les 3,5 milliards les plus pauvres du monde

A ce niveau-là, ce n'est même plus le groupe des "1%" qui est visé, mais 0.000001% de la population mondiale! Ce faible pourcentage représente un groupe de personnes disposant d'autant de richesses que les 3.5 milliards de personnes les plus pauvres dans le monde, ce qui représente la moitié des êtres humains. Avec les spéculations sur les ressources, les actionnariats, sans oublier les multiples intérêts qu'il faut absolument leur rembourser blablabla, ce n'est pas prêt de s'améliorer.




Les 85 personnes les plus riches du monde possèdent autant d'argent que la moitié de la planète, ou plus exactement, les trois milliards et demi de personnes les plus pauvres. C'est le message du rapport « Working for the Few », publié par l'organisation caritative Oxfam, spécialisée dans les initiatives de développement, qui décrit l'écart grandissant entre les plus riches et les pauvres. Selon Oxfam, la croissance rapide des fortunes des super-riches menace le progrès continu de l'humanité.

Oxfam a calculé que l'année dernière, 210 personnes sont devenues milliardaires en dollars, rejoignant un groupe de 1426 individus détenant une fortune globale de 5.400 milliards de dollars. En Inde, le nombre de milliardaires a décuplé, passant de 6 à 61 au cours de la dernière décennie. En outre, 12 millions de personnes sont millionnaires en dollars dans le monde. Les chiffres montrent que le groupe des 1% de personnes les plus riches de la planète a accumulé une fortune de 110.000 milliards de dollars, ce qui représente 65 fois la richesse totale de la moitié la plus pauvre du monde.

« Il est effrayant qu’au XXIe siècle, la moitié de la population mondiale, c'est-à-dire 3,5 milliards de personnes ne possède pas plus qu’une élite minuscule qui pourrait voyager confortablement dans un bus à impériale. Dans trop de pays, la croissance économique ne se résume à guère plus qu’à un système d’aubaine pour les plus riches du genre « le gagnant rafle tout », a déclaré Winnie Byanyima, la directrice générale d'Oxfam. « Sans un effort concerté pour s’attaquer aux inégalités, la cascade de privilèges et de désavantages va se perpétuer sur les générations suivantes», a poursuivi Byanyima.

Le rapport souligne que les citoyens de la plupart des pays sont conscients que les inégalités ont augmenté. Au cours d’enquêtes que l’organisation a réalisées, il est même apparu que la majorité des gens pensait que les lois sont établies dans l’intérêt des plus riches. Au Brésil, par exemple, 7 personnes sur 10 partagent l’opinion que « les riches ont trop d’influence sur la gouvernance de ce pays ».

Le rapport indique également que depuis la fin des années 1970, les taux d’imposition pour les plus riches ont été abaissés dans 29 des 30 pays examinés. « Les riches ont saisi des opportunités aux dépends des pauvres et cela a contribué à créer une situation dans laquelle 7 personnes sur 10 dans le monde vivent dans des pays où les inégalités ont augmenté depuis les années 1980 », indique le rapport.

Ce sont des faits inébranlables, mais on vous fera toujours culpabiliser en vous disant "qu'avant, ils n'avaient pas un centime, qu'ils ont eu tout ça à la sueur de leur front". C'est sûr que Rothschild, Rockefeller, Morgan et autres Warburg ont fait suer les fronts d'honnêtes travailleurs pour en arriver là, c'est vrai que les fondateurs de la banque Goldman Sachs ont travaillé si dur pour couler plusieurs entreprises en plus d’États, je les plaindrai presque si j'avais le temps. 


Sources:






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire