Traduction

vendredi 13 décembre 2013

Les banques pourront ponctionner vos épargnes en cas de crise!

Les banques, c'est le loto: on ne sait jamais qui sera le prochain pays à être ruiné. Après le monumental vol bancaire en Chypre, et après l'annonce du F.M.I. de vouloir taxer les épargnants européens à hauteur de 10%, les représentants de l'U€ (et non pas les représentants du peuple européen, nuance!), ont établi un accord constitutionnellement illicite mais qu'importe: la banque a toujours raison.


Pour éviter que les Etats ne s'endettent davantage au moment où il faudra sauver les banques, alors qu'il est plus judicieux de les laisser couler, l'U€ met à contribution, et sans nous en parler, les épargnants, petits ou grands... L'accord, scellé le 11 décembre au nez et à la barbe du peuple encore une fois, consiste à autoriser les banques à couvrir ses éventuelles difficultés avec l'argent à sa disposition.
Qu'est-ce que ça veut dire en gros? Que dès Janvier 2016 (initialement 2018 mais la Banque Centrale €uropéenne en a décidé autrement), les banques pourront, en cas de crise grave, dont la faillite, se servir dans nos dépôts pour couvrir les éventuels trous, c'est ce qu'on appelle un "Bail-in". Aujourd'hui, ce sont les Etats et donc l'argent du contribuable qui servait à reboucher les plaies bancaires (le Bail-Out), c'est ce qui était arrivé au début de la "crise de 2008", les Etats €uropéens a dû prêter cet argent qu'ils ne reverront jamais aux banques qui approchaient de trop près le ravin financier, mais cette mesure ne sera appliquée qu'en cas de crise mineure...

Dans les DEUX cas, c'est notre argent qui y passe, et peu importe les gens en place, c'est toujours le peuple qui doit réparer les conneries volontaires des banksters! La dette illégitime qui doit être remboursée par la totalité des impôts sur le revenu; les sauvetages bancaires également faites avec notre argent, pourquoi? Parce que les Etats empruntent à d'autres banques justement pour en combler une autre, et cet emprunt sera bien entendu additionné à la dette susnommée... 

Et la question est: trouvez-vous ça normal? On traîne de force ce boulet de la dette depuis les guerres napoléoniennes et on trouve le moyen de nous priver d'une partie de notre patrimoine pour le compte de crapules qui ne savent pas gérer l'argent correctement. D'autant plus qu'on est pas à l'abri: les banques savent maintenant qu'en cas de faillite, bibi sera là pour réparer tout ça, donc ils en profiteront pour en faire toujours plus! Un engrenage interminable dans lequel il convient d'en sortir le plus vite possible! Surtout que 2016 est encore très proche, deux ans passent vite, et après le triste épisode chypriote, préparons-nous à voir nos liquidités disparaître en fumée à moins de sortir toutes ses économies des banques et de crier un bon coup!

Source:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire