Traduction

samedi 30 novembre 2013

L'Union €uropéenne va financer une armée de trolls pour calmer les "€urosceptiques".

Voici une interview très intéressante de Nigel Farage, membre du parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), qui nous révèle que le saint-Empire €uropéen va débloquer des fonds pour financer une armée de "trolls" afin de calmer et faire taire les "€urosceptiques" sur les réseaux sociaux. Comme par hasard au moment où de plus en plus de citoyens européens songent à la sortie de la zone €uro et à quitter l'Union €uropéenne afin de se refaire une santé car je ne le dirai jamais assez: l'Union causera notre ruine si on ne change pas les choses.

Nigel Farage, député €uropéen, nous révèle cette information sur l'armée de trolls sortie tout droit des "têtes pensantes" de Bruxelles et nous livre son point de vue sur l'Union €uropéenne, qu'il juge instable, injuste et illégitime. Déjà, en finançant une telle armée, l'U€ enfreint une de ses propres lois: ne jamais débloquer de fonds pour les pays de la zone €uro et donc ses habitants; mais est-ce que les patrons de l'U€ ont besoin de règle pour régner sur leur Empire?




Ils peuvent faire tourner la planche à billets tant qu'ils veulent pour faire taire des gens comme moi, ils n'y arriveront pas. C'est clairement une preuve supplémentaire que ce super-Etat €uropéen est une dictature et rien d'autre. Je rappelle que deux des pères fondateurs de cette Union, Robert Schuman et Jean Monnet, avaient des liens très étroits avec la Central Intelligence Agency (C.I.A.), organisation meurtrière et anti-démocratique qui sont là pour servir les intérêts des élites! 

Ce sont les Etats-Unis (comprendre la Federal Reserve Bank, Rothschild, Rockefeller, etc.) qui ont financé la construction de ce super-Etat dans le but d'avoir la mainmise sur la politique des Nations membres, et ce à travers les traités de Maastricht et de Lisbonne, ce dernier étant, je le rappelle, illégitime, Mr Farage le redit également lors de son interview.

Il sera facile de les débusquer, ces trolls, à travers toutes ces personnes qui disent que "l'U€ c'est bien, c'est le futur, ça rapproche les peuples, blabla", puisque ceci n'auront aucun argument réel à donner, comme on le voit souvent dans des pseudo-débats où un opposant va forcément s'énerver et étaler d'insultes et de calomnies son adversaire, une technique classique mais toujours efficace. L'appât du gain va très vite attirer de nombreux candidats car l'argent est roi, l'argent est divin, il faut en ramasser, quitte à vendre son âme aux diables de la finance apatride!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire