Traduction

dimanche 30 juin 2013

Les FEMEN: Le summum de la dégradation.

Des femmes presque nues, nous en avons à toutes les sauces: publicités où elles se déshabillent juste pour un pot d'Activia, pour du gel douche ou même pour du parfum; magazines "people" pour prouver qu'un régime lambda leur a fait perdre 10 cm; grosses affiches urbaines juste pour présenter du rouge à lèvres et je ne m'attarderais même pas sur la filmographie qui pullulent de femmes nues pour le plus grand bonheur des élites et des téléphages dévoreurs d'érotique et de pornographique. L'image de la femme, malgré les différents courants féministes, continue à être dégradée et ce volontairement.




Ce que je considère comme le plus haut degré de dégradation s'appelle "FEMEN". Pour l'historique, ce groupe de soi-disant féministes a été fondé en Ukraine en 2008 par Anna Hutsol, dans le but de défendre le droit des femmes, et ce courant s'est très rapidement étendu dans le monde entier afin qu'on entende leur voix. Si l'idée de base est louable, car quelques inégalités persistent, les méthodes, la façon de faire et la mentalité des FEMEN laissent vraiment à désirer. Si on cherchait le moyen de détruire encore plus l'image de la femme dans le monde, on l'a trouvé!

De ce que j'en ai vu, que ce soit sur Internet via des vidéos jamais diffusées à la télé, ou à la télé même car c'est toujours marrant; PAS UNE FOIS j'ai vu les FEMEN manifester pour les femmes. La seule fois était pour promouvoir ce mouvement, dire que c'est bien de se faire entendre en exhibant ses seins etc... Très réductrice comme méthode, vous en conviendrez, il faut donc que les femmes se dessapent pour s'exprimer, j'ai déjà vu des femmes se faire entendre avec des manières plus conventionnelles et plus civilisées.

A part ça, leur hobby est de profaner les églises et de réduire au maximum toute forme de religion (principalement la religion catholique) alors que ceux-ci n'avaient rien demandé. Imaginez que vous vous mariez à l'église, et là, une horde de FEMEN seins nus, avec des messages plus que blasphématoires comme "FUCK GOD" (je ne suis pas religieux, mais un peu de respect quand-même), envahissent le bâtiment pendant votre cérémonie, comment réagiriez-vous? Et on ne peut rien leur dire sans se faire traiter de "sexistes" ou "anti-progressistes" si on critique leur méthode.

Leur dernière plus grande action fut l'infiltration et leur attaque au sein d'un gros groupe de personnes qui étaient contre le "Mariage pour tous" (ah quand l'EDF augmente ou que le mec de Goldman Sachs dit qu'il faut baisser les salaires, il n'y a plus personne mais passons...). Personnellement, je m'en fiche de ce sujet, il y en a des moult fois plus importants à traiter, mais là, elles ont attaqué des personnes venues manifester légalement pour ensuite se faire passer pour des victimes! Une vidéo a été retrouvée montrant les FEMEN agresser les gens malgré la présence d'enfants et de personnes âgées (là par contre, c'est idiot d'avoir sorti les enfants) mais la caste médiatique a préféré diffuser un bout de la scène montrant ces gens agresser ces pseudo-féministes, un grand merci à cette journaliste menteuse de Caroline Fourest à qui on doit la promotion des FEMEN à travers la France, nous n'avions pas besoin de ça. En tant que reprise de justice récidiviste, c'est étonnant que les médias daignent l'écouter malgré les polémiques qui entoure cette personne.

Il n'y a pas si longtemps, trois FEMEN ont manifesté à Tunis seins nus (deux françaises et une allemande) et ont été arrêtées comme il se doit pour atteinte aux bonnes mœurs  et atteinte à la pudeur. Remises en liberté avec une condamnation de 4 mois et un jour de prison avec sursis en appel, elles pourront recommencer ailleurs, là où le droit ne s'applique pas pour tout le monde (comme en France) car je n'ai vu nulle part que les FEMEN ont été condamnées pour atteinte à la pudeur ou trouble à l'ordre public sur le sol français. Par contre, quand il s'agit de dresser un PV pour une personne aidant une autre à réparer sa voiture car il ne portait pas le gilet jaune en plein jour, là le droit est vite appliqué. La justice n'est pas la même pour tous.

Quoiqu'il en soit, ces FEMEN font un très bon outil de subversion pour les élites, on ne parle plus que de ça lorsque l'occasion se présente, dégradant au passage l'image de la femme qui en a plus que marre d'être réduite à l'état d'objet du désir (de seins, ici) pour mieux tenir le bétail en laisse. Et je ne sais pas ce qui me désole là-dedans: le fait que ce genre de femmes existent, ou les multiples personnes (famille comprise) qui les soutiennent. Encore une fois, le droit des femmes est un droit fondamental, mais revendiquez-le REELLEMENT, ne vous en servez pas comme prétexte pour faire le singe à la télé, quitte à vous soulever contre quelque chose, allez à la BC€, au siège de la Commission €uropéenne et là vous ferez quelque chose d'utile au peuple!

2 commentaires:

  1. Les FEMEN n'ont pas choisi de manifester seins nus au début de leurs revendications : c'est arrivé progressivement, lorsqu'elles ont constaté qu'elles avaient effectivement plus de succès et se faisaient plus entendre par ce moyen que lorsqu'elles restaient entièrement vétues. C'est peut être regrettable d'en arriver là, mais peuvent-elles être les seules à blamer? Les spectateurs/auditeurs sont toujours plus réceptifs aux mises en scène sensationnelles.
    Leur discours, sur le fond, n'a lui pas changé et leurs revendications sont il me semble honorables (hormis sur la stigmatisation sur la religion islamique, sur laquelle j'ai plus de réserves. Même s'il faut reconnaitre que l'islam n'est pas la religion la plus favorable au développement des droits des femmes !)
    Quant à dire qu'il s'agit de la pire dégradation de l'image de la femme, il ne faut pas exagérer : en la matière, rien n'égalera pour moi la pornographie, sur laquelle tout le monde s'accorde à dire qu'il ne faut rien dire contre sous prétexte de passer pour un prude ou un bigot (insulte suprême aujourd'hui, surtout en France). Pourtant, tous les hommes n'ont pas la même capacité de discernement entre fiction et réalité, contrairement à ce qu'on prétend, et s'exposer à de tels films ne reflétant qu'une vision unique et réductrice de la sexualité ne me convaincra pas que cela n'entraine pas des dommages collatéraux au niveau de l'image de la femme au sein de notre société

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que tu dis est quasiment juste. La pornographie est le point ultime qui dégrade à la fois l'homme et la femme même si près de 90% des films dits "porno" sont destinés à la gent masculine, histoire de les occuper pendant qu'on magouille derrière notre dos. Au niveau fictionnel (car les films porno ne sont diffusés que sur les plateformes télévisuelles et ne restent donc que de la fiction, on ne fera jamais ça dans la rue devant 150.000 personnes)

      Seulement, les FEMEN restent dans la vie réelle l'exemple de la dégradation maximale en attendant de les voir danser à poil sur la place Trocadéro ou dans la petite avenue du plus petit village. Elles ont beau dire qu'elles luttent pour le droit des femmes, elles n'appliquent pas ces revendications, elles préfèrent faire les singes dans les lieux de culte, couvertes d'écritures blasphématoires, manquant ainsi de respect envers une ou des communautés qui n'ont rien demandé. Je changerai d'avis quand elles lutteront pour ce qu'elles disent lutter et ce, dans le respect des lois et des moeurs, elles n'ont pas à imposer leurs méthodes peu orthodoxes qui font de ces femmes un excellent outil de subversion.

      Supprimer