Traduction

samedi 16 février 2013

Le nouveau billet de 5 €uros arrive.

En feuilletant mon petit magazine de numismatique ce matin, je découvre qu'un nouveau billet de 5 €uros va être prochainement émis par la meurtrière Banque Centrale €uropéenne, plus précisément le 2 Mai 2013. Décryptons ensemble à quoi ressemblera le nouveau billet, pourquoi un tel changement et surtout, pourquoi maintenant?





Voilà l'avers du futur billet, dont toutes les composantes ont été changées de place:

  • Les traductions multiples de "BC€" sont à l'extrême-gauche du billet.
  • Le "5" en bas à gauche remplace le demi-5 en haut à gauche du billet, sa caractéristique est qu'il change de teinte et produira un effet lumineux.
  • L'apparition du "EBPO" en dessous des deux traductions de "€uro", celui-ci est transcrit en cyrillique, depuis l'entrée malheureuse de la Bulgarie dans l'Union €uropéenne, les pauvres...
  • Les petites hachures sur les extrémités du billets.
  • L'apparition du portrait de la princesse phénicienne Europe sur le filigrane à droite.
Voici les principaux changements majeurs de la plus petite des coupures, tout comme le billet "One dollar", c'est une merveille d'art je trouve, en tant que numismatique, je trouve qu'elle fera bonne figure dans le porte-monnaie. Elle conservera sa teinte majoritaire de grise mais elle sera largement plus colorée et moins sinistre.

Pourquoi le choix de placer la princesse Europe, dont l'histoire remonte à la mythologie grecque? Les historiens et les "experts" diront qu'il est légitime de la représenter car elle aura donné son nom à notre bon vieux continent, puis il fallait bien donner un visage à la monnaie-papier, car les autres grandes monanies étrangères ont un visage.
Moi je vois cette apparition d'Europe comme ceci: une possible moquerie de la part de la BC€ envers les grecs car ils sont restés dans l'Union alors qu'ils étaient à un cheveu de se sauver en la quittant, ce portrait attachera à jamais la Grèce à la zone de crise à retardement. Je suis à même de penser que la Grèce sera le berceau de la disparition de l'€uro et de l'Union, car malgré le "calme" qui règne, la crise n'est pas du tout terminée et elle ne le sera jamais tant que la Troïka assure la régence de l'U€ et tant que les dettes ne sont pas effacées.

Ceci dit, la raison de la future émission de la coupure est de limiter encore plus la falsification des billets. Les billets de 100, 200 et 500€ ont été victimes des faussaires et leur interdiction en magasin forçaient les malfrats à falsifier des coupures de 20 et de 50€. Le billet de 5€ sert donc de test en vue des émissions prochaines des autres coupures, celle de 10€ étant prévu pour 2014. Les anciens billers gris auront toujours cours légal mais les billets seront peu à peu retirés de la circulation lors de leur coexistence avec les nouveaux billets.

L'idée d'émettre un nouveau billet maintenant est une bénédiction pour les banksters, car elle permettra de redonner un visage neuf à l'Union malgré la crise qui nous frappe et nous fait presque oublier que l'€uro est au bord de l'effondrement malgré les signes évidents. Et je vous le dis, le billet nouveau ne fera pas long feu...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire